Qui sera la prochaine affligeante bourrique de la farce kabiliste ?

Quelle stratégie et quel apport de la diaspora face à l’impasse politique au Congo-Kinshasa ?

 

De l’intérieur du pays à la diaspora, nous sommes nombreux à voir dans le non-soulèvement populaire, le 19 décembre 2016 - à l’échéance du dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila - l’occasion manquée de libérer le Congo du régime d’occupation et d’extermination que lui impose le Tutsi power. C’est même la plus grande occasion manquée, faut-il le marteler, que devra retenir l’Histoire ! Mais à qui la faute ? A qui la responsabilité de ce néfaste échec ? De la Guerre d’invasion au « Glissement » anticonstitutionnel en cours de Kabila, la cruelle barbarie et l’impérialisme du Tutsi power sont toujours parvenus assez aisément, avec la complicité des Congolais de service et des collabos, à franchir des étapes. De Laurent-Désiré Kabila à Bruno Tshibala, en passant par Samy Badibanga, même pour quelques jours avant de passer aux pertes et profits de l’histoire, encore plus niais que ceux qui les ont précédés, des dindons de la farce ne cessent de se bousculer aux portillons du régime. Qui seront les prochaines affligeantes bourriques de la farce kabiliste ?

 

Historia Magistra Vitae ! Le débat du 22 avril 2017 a été conçu et destiné, non seulement à revisiter le processus du « Carton rouge », de « Yebela » 2016 et de leur corrélat, l’Accord de la Saint-Sylvestre, pour en dégager les sources, causes et responsabilités de l’échec ; mais aussi pour en tirer des leçons pour l’avenir et proposer corrélativement d’ultimes stratégies pour sortir le Congo de nouveaux pièges d’une énième transition aux issues incertaines, qui se dessine, et débarrasser le Congo, y déraciner enfin, l’odieux régime tutsi d’occupation.

 

Quiconque a mûri la question ou a des propositions pertinentes et efficientes pour enrichir le débat, il trouvera de la place à notre tribune du jour pour les poser et alimenter un débat contradictoire, que nous souhaitons, de haute facture. Le débat sera néanmoins introduit par un léger programme liminaire articulé comme suit.

 

Programme

 

13h00 - 14h00 Direction du Secrétariat technique

Mme Juliette Binyungu, Secrétaire générale de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

13h00 - 14h00 Accueil des participants

 

14h00 - 16h15 PREMIÈRE SÉANCE

 

M. Kerwin Mayizo, animateur

Mme Joëlle Mbeka Mbumba, rapporteure

 

14h00 - 14h10 Présentation du programme
M. Pat Patoma Gboya, journaliste (Radio Air Libre – Bruxelles), Maître de cérémonies

 

14h10 - 14h15 Mot de bienvenue

Mme Juliette Binyungu, Secrétaire générale de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE) 

 

14h15 - 14h30 Discours d’ouverture et d’orientation du débat

Mme Séverine Tshimini Mbuyi, Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

14h30 - 15h30 De l’Accord de la Saint-Sylvestre aux  élections démocratiques au Congo :

analyse et propositions des stratégies de sortie de crise ?

- Prof. Longa Fuamba Fanfan, Président de l'Alliance des Forces Congolaises (AFC)

- Mme Louise Ngandu, politologue et actrice politique, prix Femme de paix 2012

- Dr André Kabanda Kana, Président de l'UDPS-Benelux et Représentant du « Rassemblement »

 

 

15h30 - 16h15 Débat

 

16h15 - 16h30 Pause-café

 

 

16h30 - 19h30 DEUXIÈME SÉANCE

- Mme Philomène Muamba / Modératrice

- Mme Emma Kumbela Bibikulu/ Rapporteure

 

16h30 - 17h30 De la crise à l’impasse politique en RDC : apports et rôle de la diaspora ?

- M. Albert Cirimwami Malekera, Vice-Président de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

- Général Félix Mbayi Kalombo, officier militaire et acteur politique

- M. Cheik Fita, journaliste rédacteur d’Info en ligne des Congolais de Belgique 

 

17h30 - 18h15 Débat

 

18h15 - 18h30 Présentation du projet « Fondation Etienne Tshisekedi »

M. Sala Walser Bwanandeke, Trésorier adjoint de la de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

18h30 - 18h45 Adoption du Mémorandum de la diaspora aux institutions internationales

M. Albert Cirimwami Malekera, Vice-Président de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

18h45 - 19h00 émargement et adoption des résolutions de la conférence

PasteurSimon-Pierre-Richard Tshitungu Kapinga Mupompa, Représentant de la CCE en Allemagne

 

19h00 - 19h15 Adoption de la Déclaration de Bruxelles

 M. Ackys Kituba, Président des Congolais du Royaume-Uni

 

19h15 - 19h30 Adoption du Rapport de synthèse

Mme Juliette Binyungu, Secrétaire générale de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE) 

 

19h30 - 19h45 Discours de clôture des travaux et remerciements

Mme Séverine Tshimini Mbuyi, Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

 

Organisationi      Contacts officiels :

 

- Mme Juliette Binyungu + 32 474 674 911 juliettebinyungu@yahoo.fr(Loonbeek - Belgique)

- M. Albert Malekera Cirimwami, + 32 486 846 530 Albert.Malekera@guycarp.com(Loonbeek - Belgique)

- Mme Séverine Tshimini Mbuyi, + 41 78 879 95 31 severinembuyi@bluewin.ch (Genève-Suisse)

- M. Pat Patoma Gboya, + 32 473 32 83 54 gpatoma@gmail.com (Bruxelles - Belgique)

E-mail officiel de contact : Info@conventiondescongolaisdesuisse.ch

Nos sites web : http://www.convention-congolais-etranger.ch/ http://www.conventiondescongolaisdesuisse.ch/415213760

 

Sleep Well,          rue du Damier Dambordstraat 23 / B - 1000      Bruxelles

                                                           (Salle Schuman)

i La participation au débat est libre et gratuite. Mais son organisation s’appuie sur le patriotisme, l’altruisme et les sacrifices quasi suicidaires d’un nombre très réduit des compatriotes engagés. Un geste de générosité et de solidarité pour amortir les frais, serait un réel soulagement et considérablement apprécié !

Compte postal de la CCE : N° 14-160901-9 IBAN : CH2009000000141609019

 

 

Le discernement à la lumière du débat contradictoire !

« Seul un peuple conscient de son histoire peut changer son sort ! » (Ferdinand Ilunga Nkonko)