A Fribourg, Congolais de Suisse et environs rendent hommage à Tshisekedi

Fribourg : Hommage à Étienne Tshisekedi de la CCE et perspectives sur l'avenir de la RD Congo

Samedi 8 avril 2017 en l’Église Saint-Paul de Schoenberg Fribourg en Suisse a eu lieu une journée d'hommage à feu Étienne Tshisekedi organisée par la CCE, Convention des Congolais de l’Étranger.

Le programme comportait deux activités :

Un Culte religieux œcuménique avec témoignages, dont celui de Marcel Mulumba, frère cadet du défunt,

Un point sur l’actualité du Congo autour du thème :

« De la pertinence et de l’issue de l’Accord de la Saint-Sylvestre, regards croisés et duel des éditorialistes ».

Les intervenants étaient :

- M. Kerwin Mayizo, journaliste à la Radio France International (RFI)

- Cheik Fita, journaliste rédacteur d’Info en ligne des Congolais de Belgique,

Avec comme modérateur Mr Fabien Ambingson Kusuanika, journaliste et animateur de la webtv Télé Tshangu.

Lors du culte religieux, l'homélie a porté sur le rôle qu'avait joué le prophète Moïse dans la libération de son peuple qui était sous le joug du Pharaon Égypte.

L'officiant a dressé un parallèle entre le rôle de Moïse et celui qu'a joué Étienne Tshisekedi dans le combat du peuple congolais pour sa libération, face aux différentes dictatures qui se sont succédé en RD Congo.

La leçon à tirer de cela était : Au moment où le libérateur vit, le peuple ne s'en rend parfois pas compte, c'est à sa disparition que le vide créé devient béant et visible… Trop tard.

Plus tard, lors de l'échange entre le public et les journalistes sur la situation politique de la RD Congo aujourd'hui, les deux orateurs ont donné chacun une piste :

- Pour Cheik FITA, les Congolais vivant à l'Etranger sont il est impérieux pour les Congolais vivant à l'étranger non seulement de mieux s'organiser, mais de devenir un poids et politique, et financier. Comment ?

Il a illustré ses propos par un projet mis en place par une dizaine de Congolais à partir de Bruxelles dans le cadre des activités de la plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo ».

- Ils ont décidé :

- De cotiser chacun 100 € par mois pour les actions pour le changement en RD Congo,

- De recruter chacun dix Congolais qui cotiseront aussi chacun cent € par mois,

- Les cent personnes ainsi recrutées recruteront à leur tour chacun dix personnes pour le mouvement.

Ainsi à 1000, ils peuvent économiser 100 mille euros par mois, et un demi-million dans six mois, avant que les élections ne commencent.

Quant à Kerwin Mayizo, dans la situation politique actuelle de notre pays, voici les possibilités qui s'offrent au peuple congolais :

1. La violence (à éviter) sous forme de guerre d'agression, de guerre civile ou de coup d'état. Dans ce dernier cas, il faudrait par la suite un dialogue avec la communauté internationale et un long processus pour se faire accepter.

2. Appliquer l'article 64 de la constitution congolaise avec à la clé la révolution ou le soulèvement populaire

3. Agir à l'International en mettant en place un lobbying fort auprès des occidentaux pro-Congo.

En d'autres termes, le plus important est d'établir un bon diagnostic de la situation congolaise.

Genève, le 9 avril 2017

Cheik FITA

Fribourg : Hommage à Étienne Tshisekedi de la CCE et perspectives sur l'avenir de la RD Congo
Fribourg : Hommage à Étienne Tshisekedi de la CCE et perspectives sur l'avenir de la
 RD Congo
 
 

Partager cet article

En-tête

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Je suis un endroit ou vous pouvez raconter votre histoire et vos visiteurs peuvent savoir un peu plus sur vous.