Mission et forme du Collectif 1912 après 19.12.2016 et Accord de la Saint-Sylvestre ?

Collectif 1912

Assemblée de réévaluation

Bruxelles, dimanche 29 janvier 2017

 

Compte rendu

 

Question de quorum !

 

En début de séance et après de longues heures de vaine attente, sans voir venir les principaux intervenants prévus dans l’ordre du jour, ni les principaux dirigeants du Collectif, ni l’affluence en nombre acceptable, la question a été légitimement posée de tenir ou pas l’Assemblée générale comme prévu. De cette question préalable, le débat a débouché sur d’autres problèmes logistiques ou de circonstance. Finalement, si l’Assemblée générale proprement dite n’a pas été formellement tenue, une séance de travail s’est déroulée dans un débat contradictoire intense et vif ; débouchant sur des résolutions à impact sur l’avenir. A posteriori, on peut retenir qu’une réunion s’est tenue selon les points focaux et chronologie ci-après.

 

Le quorum !

 

Ce sont surtout des « curieux », des nouveaux-venus ou des non-membres qui avaient répondu à l’invitation. Seul, le trésorier du Collectif représentait incidemment son comité directeur. Les membres effectifs du Collectifs 1912 n’étaient pas au rendez-vous ; y compris ses principaux animateurs ainsi que les intervenants nommément mentionnés dans le programme du jour. Constatant que le quorum ne pouvait pas être atteint, la séance a été ouverte par la Présidente du Comité de suivi du Collectif 1912 et l’Assemblée proprement dite du Collectif a été immédiatement clôturée, faute de seuil minimal pour statuer valablement. Mais les discussions se sont poursuivies en informel sous forme de réunion ordinaire, improvisée ou de circonstances sur divers sujets ; sans ordre du jour formel.

 

Après l’Accord de la Saint-Sylvestre, quelle suite pour le Collectif 1912 ?

 

Ubiquitaire et impétueuse, la question de la survie ou pas du Collectif 1912 s’est d’emblée imposée au début des échanges. Organisation circonstancielle, à durée déterminée et créée pour soutenir la stratégie du Rassemblement et faire partir Joseph Kabila du pouvoir, au plus tard, le 19 décembre 2016, que devenait alors le Collectif 1912 après l’échéance fatidique et, surtout, après que le Rassemblement lui-même ait signé l’Accord légitimant la reconduction de M. Kabila dans les fonctions de chef de l’Etat du Congo Démocratique en dehors de son mandat constitutionnel ? L’assemblée du jour a opté pour le maintien du Collectif 1912 en activité, mais alors comme groupe de pression et de surveillance aussi bien pour l’application de l’Accord de la Saint-Sylvestre, que pour le respect de la Constitution ainsi que pour la bonne gouvernance ; en espérant y apporter autant faire que se peut de nouvelles stratégies.

 

Mission et forme du Collectif 1912 après 19.12.2016 et Accord de la Saint-Sylvestre ?

 

Statutairement, il a été convenu de maintenir le Collectif 1912 comme plate-forme et lobby à dessein spécifiquement politique et à même de promouvoir et de fédérer des synergies collectives, d’où qu’elles viennent, en visant l’alternance politique au sommet de l’Etat congolais et l’avènement de la démocratie ; ouvrant la voie à l’Etat de droit et à la bonne gouvernance.

 

 

Collectif 1912 et Convention des Congolais de l’Etranger (CCE) : les accointances !

 

En tant que structure hautement faîtière et purement politique, le Collectif 1912 est au-dessus de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE) ; qui en reste l’une des parties prenantes au même titre que le Rassemblement, Dynamik Congo, l’Alliance des Forces Congolaises, DC-RACIN ou Change asbl notamment. Le Collectif 1912 n’est donc pas à confondre avec la CCE !

 

Stratégies et moyens pour redynamiser le Collectif 1912 et booster son action

 

L’absence de ses membres effectifs et, surtout, la démission de fait et manifeste de ses cadres dirigeants de leurs respectives responsabilités ont été brandies comme principaux facteurs de la léthargie de l’organisation patriotique. C’est pourquoi les propositions de relance ont convergé dans le sens de concevoir un nouveau départ avec des femmes et des hommes s’engageant expressément à nouveau, clairement et individuellement dans un challenge explicitement renouvelé. Il a alors été convenu, dans un premier temps, d’adresser un courrier personnel et formel à chacun des dirigeants élus lors de l’Assemblée constituante du samedi 29 octobre 2016, avec copie aux autres membres de l'assemblée générale, pour vérifier et s’assurer de leur engagement à poursuivre dans la mission qu’ils avaient acceptée d’assumer.

 

Ce courrier exprimera les questions ayant émergé au cours de la présente assemblée ; c'est-à-dire si oui ou non ces dirigeants sont toujours à même de tenir leur rôle dans l'organisation et le fonctionnement du Collectif 1912 ? Sinon, de leur demander en outre d'exprimer leur ressenti par rapport au maintien du Collectif 1912 en activité ainsi que leurs places et leurs rôles respectifs dans la réorganisation de son fonctionnement. Ainsi, requérir de ceux qui se retirent définitivement du Collectif 1912, de donner leur démission en bonne et due forme par écrit.

 

Ensuite et sur base de cet éclaircissement mis au point, lancer un appel à candidature et convoquer une Assemblée élective pour restructurer le Collectif 1912 selon ses nouveaux défis, remplacer les animateurs démissionnaires par du sang neuf et poursuivre ainsi plus sereinement aussi bien l’engagement que l’action patriotiques avec ceux qui y croient réellement.

 

Les actions et stratégies concrètes devraient prendre également en compte le besoin de visibilité et d’audibilité. Des propositions avancées dans ce sens ont mis l’accent sur l’ouverture d’une page FACEBOOK pour mettre à profit les nouvelles technologies de communication et les dynamiques réseaux sociaux. Dans le souci d’accélérer la communication interne et de contourner la lourdeur et les coûts d’organisation des réunions physiques classiques, il a été suggéré le recours au SKYPE CALL pour pallier le récurrent absentéisme aux séances de travail.

 

Pour assainir les finances du Collectif 1912

 

Au-delà de l’indispensable location des salles pour accueillir les assemblées et réunions patriotiques, la question s’est posée de manière plus générale sur les capacités financières du Collectif 1912 à relever les défis de ses multiples activités de fédérer les Congolais et de lobbying à l’extérieur de la communauté. Le préposé aux comptes du Collectif a été invité à présenter un rapport des actions et activités qui ont pu être effectuées dans le cadre des pressions d’avant l’échéance du 19 décembre 2016. Il a relevé quelques gestes de solidarité ici et là ; mais somme toute assez insuffisants pour espérer atteindre l’efficacité de terrain recherchée.

 

Face à la constance de ces préoccupations budgétaires dans la communauté congolaise, une suggestion a été faite de lancer un appel à une contribution volontaire d’un minimum d’un euro (€ 1.-) par mois pour anticiper les coûts des initiatives postérieures.

 

Merci à ceux qui ont pris part à cette réunion et qui se sont bien illustrés dans les échanges !

L’objet et la date de l’Assemblée de substitution vous seront communiqués ultérieurement.

 

Fait à Bruxelles, le dimanche 29 janvier 2017

 

Joëlle Mbeka Mbumba
Rapporteuse