Journée de rencontre et d'échange avec pasteurs et prêtres d'Allemagne

 

Journée de rencontre et de partage avec pasteurs et prêtres d’origine congolaise d’Allemagne
Quelle place, quels rôles face aux défis d’intégration et de solidarité inter-congolaise ?

Samedi 18 juin 2016 à Cologne (Allemagne)


Appel à contribution

 

 

 

 

 

 

Au cours de l’année 2015, laConventiona fait œuvre utile en matière de relations publiques en vue de se faire connaître, de pédagogie et de conscientisation en direction de la communauté congolaise à travers la tenue des colloques, pour l’aider à mieux percevoir le message de rassemblement autour de l’œuvre à bâtir ensemble. Tout en continuant sur la même lancée, l’année 2016 sera davantage consacrée à des actions de proximité censées atteindre le maximum des Congolais dans leur quotidien pour mieux les mobiliser à l’unisson ; eu égard aux défis et enjeux en perspective susceptibles de changer notre destin commun. La rencontre avec les pasteurs et prêtres s’inscrit dans une stratégie plus globale de recours aux corps de métiers comme leviers en vue d’approcher et de mobiliser les membres les plus dynamiques de notre communauté pour tirer profit de leur expertise, compétences et expériences à même de redynamiser l’action communautaire.

 

Mettre en évidence pasteurs et prêtres a été motivé par la double visée de bâtir autour de nos bergers une fraternité agissante en vue de mieux outiller la diaspora face aux problèmes d’intégration, d’une part, et le souci d’entretenir une solidarité efficace avec le Congo pour mieux contribuer à son essor, d’autre part. Pour ce grand rendez-vous, la mission impartie aux pasteurs et prêtres ne se limitera pas à mobiliser au maximum la communauté dans son ensemble. Mais aussi d’user de leur force de persuasion pour convaincre les Congolais du besoin de cohésion et les impulser en vue d’un mieux-vivre ensemble, mettant à contribution les talents de tous et rompant la glace de la méfiance et des opinions stéréotypées ; qui empoisonnent nos relations inter et extracommunautaires, favorisent le repli sur soi, l’interférence des étrangers et, finalement, empêchent notre communauté de prospérer.

 

En priorité, la réflexion n’a pas été axée sur nos relations inter et extracommunautaires. Résolus à remettre au-devant de la scène la mission sociétale des pasteurs et prêtres, nous avons privilégié une articulation thématique qui explore leurs place et rôles face aux défis, non seulement d’intégration des Congolais dans leur pays d’accueil et de leur solidarité à la fois inter et extracommunautaire ; mais aussi de leur encadrement face aux soucis d’efficacité de notre contribution à la reconstruction et au développement de la mère-patrie ; tout en visant l’amélioration des relations entre la diaspora avec les incontournables institutions congolaises qui en assurent la logistique. En appendice et pour mettre en exergue la gravité de la conjoncture de l’heure, élaborer un mémorandum de doléances interpellant les députés allemands sur l’état des droits et le besoin de l’alternance démocratique pacifique au Congo. Corrélativement, un débat entre présidentiables congolais de 2016 s’impose pour mettre en lumière visions et projets de société de ceux qui aspirent à gouverner le pays.

 

Certes, la tribune sera prioritairement réservée aux pasteurs et prêtres dont on attend enfin un éclairage original pour sonder avec optimisme les voies et moyens d’intégration et de solidarité si ténébreuses entre Congolais depuis des lustres ; mais, bien vivement, nous en appelons également aux laïcs détenteurs d’une quelconque expertise particulière sur les thèmes ci-dessus, à ceux qui sont inspirés par une approche inédite à même de rentabiliser plus efficacement les rapports entre la diaspora et la mère-patrie ou, plus spécifiquement encore, de révolutionner, harmoniser et booster la collaboration entre la diaspora et les inévitables institutions congolaises. Aussi, le débat avec les déclarés et potentiels candidats à la présidentielle congolaise de 2016 constituera-t-il le point d’orgue de la rencontre ! Que la grande et dynamique Allemagne fédérale serve ainsi de cadre et d’opportunité pour écouter et débattre avec ceux qui ont des projets et des ambitions de meilleure gouvernance pour le Congo de demain ! Une avenante émission télévisée devant couvrir ce débat, annoncez-vous vous-même ou proposez ceux en qui vous placez votre confiance pour l’avenir.